Analyser et exporter un fichier 3D

En résumé

  • 1.1. S’adapter et utiliser les vues multiples
  • 1.2. Outils de mesure et précision
  • 1.3. Utilisation de l’onglet Create
  • 1.4. Prendre en main les Modifiers
  • 2.1. Utiliser les conversions et opérations booléennes
  • 2.2. Duplication de Vertices et duplication de bords
  • 2.3. Inverser les faces
  • 3.1. Améliorer son expérience avec des plugins
  • 3.2. Importer un fichier 3D depuis une base de données et/ou un autre logiciel
  • 3.3. Utiliser AutoDesk Print Studio

Tout comme de nombreux autres logiciels, tels SketchUp, 3DS Max met à la disposition de ses utilisateurs une banque de plugins à installer pour accéder à des fonctionnalités supplémentaires, tels que de nouveaux Modifiers créés par la communauté.

Certains vous permettront par exemple de créer des chanfreins plus précis sur vos modèles (https://mariussilaghi.com/products/quad-chamfer-modifier), payant, ou bien de redéfinir le Mesh d’un objet afin de le rendre plus propre et plus léger
http://matt-clark.co.uk/wrapit/spe.php?o=177 ). 

plugins of 3DS Max Software

plugins of 3DS Max Software

Ce qui peut s’avérer primordial si jamais vous souhaitez envoyer ensuite le fichier sur notre plate-forme pour l’imprimer. 

Tout comme pour les plugins, une marketplace est disponible pour 3DS Max, permettant de récupérer des assets et des modèles 3D à la définition souhaitée.

3DS Max étant qui plus est un logiciel utilisé par de nombreuses entreprises, la quasi-totalité des formats de modèles 3D est acceptée lors de l’import par le logiciel.

Comme pour tout logiciel, faites attention aux unités et dimensions lors de l’ajout de tout modèle créé en dehors de 3DS Max. De même, pensez à vérifier que vos imports sont sans erreurs (faces inversées, objets entrecoupés, maillage non optimisé…), afin d’en éviter lors de l’impression de l’objet final.

Autodesk a très récemment ajouté un nouvel outil dans sa gamme de logiciels spécialement créé pour l’impression 3D : AutoDesk Print Studio.

Même si celui-ci est principalement destiné aux imprimantes FDM (technologie utilisée communément dans les imprimantes individuelles ou de bureau), plusieurs fonctionnalités peuvent nous intéresser si l’objet est destiné à être imprimé sur notre plateforme.

Vous pourrez par exemple corriger les problèmes classiques, tels que les porte-à-faux. De même, le logiciel vous indiquera les emplacements fragiles, susceptibles de se briser lors de l’impression.

Ces services sont aussi disponibles sur notre plateforme. Ceci étant dit, en passant par Print Studio, vous serez à même de modifier et/ou réparer votre modèle instantanément, ce qui en fait un outil de choix en vue d’une impression 3D.