Corriger les éventuelles erreurs de modélisation avec Rhinoceros

Chez Sculpteo, nous avons développé des outils automatiques très pratiques pour réparer votre mesh directement sur notre plateforme en ligne. Nous sommes fiers de pouvoir dire que ces outils sont efficaces dans la plupart des cas d’ erreurs de mesh. Seulement, ce ne sont que des outils automatiques et vous pouvez avoir envie d’avoir un meilleur contrôle sur la topologie de votre mesh et sur la façon dont il va être modifié. De plus, lorsqu’on parle d’erreurs isolées et facilement localisables, il est préférable de les réparer manuellement soi-même sur un logiciel CAO 3D comme Rhino où les outils nécessaires existent.

L’une des raisons principales de réparer son mesh par soi-même est aussi qu’aucun algorithme automatique ne connaît mieux votre mesh que vous.

Nous allons maintenant voir les outils de Rhino pour régler les problèmes les plus communs lors de la modélisation 3D de mesh.

En résumé

  • 1.1. Avant-propos
  • 1.2. Modéliser pour l’impression 3D
  • 1.3. Couleurs et textures pour l’impression couleur
  • 2.1. Analyse de votre modèle 3D
  • 2.2. Réparer un modèle 3D en NURBs
  • 2.3. Créer et exporter un mesh
  • 2.4. Mesh adapté à l’impression 3D
  • 2.5. Analyse de votre mesh
  • 3.1. Réduction du mesh
  • 3.2. Uniformisation des normales
  • 3.3. Outil de remplissage d’un trou dans le mesh
  • 3.4. Erreur de mesh non varié
  • 3.5. Modèle en plusieurs blocs

Si votre mesh contient un nombre de polygones supérieur à 1 000 000, il sera difficile à prendre en charge par Sculpteo et signifie qu’il contient un trop grand nombre détails inutiles. Il est donc primordial de réduire ce nombre grâce à l’outil Reduce mesh  Rhino reduce mesh.

Rhino mesh reduce

Il est important de trouver le bon équilibre entre la quantité de détails de votre modèle et le nombre de polygones qu’il contient. Plus celui-ci sera réduit, plus votre mesh deviendra « facetté ».

Les faces qui appartiennent au même bloc que votre modèle peuvent être dans des orientations différentes. Cela se produit lorsque les normales de vos faces ne sont pas toutes dirigées vers l’extérieur comme expliqué dans la section correspondante. Pour uniformiser les normales, sélectionnez votre modèle et cliquez sur l’outil Unifier les normales  Rhino unify mesh normals. Cela va renverser les normales dans le bon sens et réparer le problème.

Si après avoir testé votre mesh avec les outils « select open mesh » et « naked edges analysis », vous trouvez un trou dans votre mesh, utilisez l’outil Fill Hole  Rhino hole fill  sur celui-ci. Votre mesh doit absolument être fermé et « étanche » pour être imprimé en 3D. .

Rhino hole fill

Si vous trouvez une erreur d’edge ou de face non variées dans votre mesh, vous pouvez supprimer l’edge ou la face en trop. Il est recommandé d’afficher la vue fil de fer (wireframe), car les edges non variées se trouvent souvent à l’intérieur des objets ( voir exemple). Dans ce cas, vous devez supprimer les deux faces en trop qui partagent la même edge.

Rhino hole fill

C’est d’autant plus visible sur l’image ci-dessous annotée en rouge. 

Vous pouvez supprimer ces faces en utilisant l’outil «  Delete mesh faces »  Rhino delete mesh faces  situé dans la barre d’outils principale dans Mesh Tools > Delete mesh faces ou en tapant la commande «DeleteMeshFaces ». Sélectionnez la face et appuyez sur Entrée.

Rhino non manifold errors

Rhino non manifold errors

Si votre modèle est composé de plusieurs meshs (plusieurs blocs), cela peut causer des problèmes lors de la création de fichiers d’impression 3D. Vous devez alors vérifier si chacune des parties est indispensable.


Rhino multishell parts

Rhino multishell parts

Rhino multishell parts

Si les parties détachées doivent être intégrées au bloc principal, utilisez l’outil Mesh boolean Union  Rhino mesh boolean union dans la barre d’outils de gauche dans Mesh from surface polysurface > Mesh boolean Union ou en tapant la commande « MeshBooleanUnion ».


Rhino multishell parts