Transformer un nuage de points issu d'un scanner en fichier imprimable

Dans cette partie, vous allez apprendre à réparer un fichier provenant d’un scanner 3D. Le tutorial sera divisé en deux sous parties. 
La première se concentrera sur la réparation d’un fichier très mal scanné. La deuxième sera focalisée sur un fichier bien scanné qui a besoin de réparations mineures.

 

Les modèles 3Ds de lapin de Stanford utilisés dans cette page proviennent de cette adresse . 

Cette partie de notre tutoriel aussi disponible en vidéo:

En résumé

  • 1.1. Créer des pièces qui respectent les épaisseurs minimales du matériau utilisé
  • 1.2. Faire correspondre un composant à un seul et unique solide
  • 1.3. Éviter de créer des objets qui s'intersectent
  • 1.4. Éviter de créer des composants non manifold
  • 1.5. Eviter de créer des pièces en porte à faux
  • 1.6. Évider l'objet
  • 1.7. Ajouter du texte
  • 1.8. Créer des pièces articulées (Uniquement possible en plastique, résin et alumide)
  • 1.9. Combiner les solides
  • 2.1. Convertir un fichier au format STL et vérifier le maillage
  • 2.2. Adapter le maillage
  • 2.3. Vérifier l'épaisseur
  • 2.4. Exporter, Uploader, Visualiser
  • 2.5. Les bonnes pratiques de la modélisation pour l'impression 3D
  • 3.1. Vérifier le maillage
  • 3.2. Séparer les composants
  • 3.3. Réparer les objets non manifolds
  • 3.4. Réparer les erreurs d'intersection
  • 3.5. Repérer et réparer les erreurs de modélisation
  • 4.1. Épaissir un maillage
  • 4.2. Résoudre les erreurs d'intersection
  • 4.3. Reparation sur Sculpteo.com
  • 4.4. Résoudre les erreurs d'intersection
  • 4.5. Outils de contrôle du maillage
  • 4.6. Évidage en ligne

Première sous partie 1: Lapin de Stanford mal scanné

Dans cette section, nous allons étudier un lapin de Stanford qui provient d’un scanner 3D avec beaucoup d’erreurs.

Grâce à la couleur violette du maillage et à l’icône de surface maillée dans l’onglet de structure, on remarque immédiatement que le modèle est uniquement surfacique ce qui ne permet pas une impression 3D.

SpaceClaim-49-Part1_intro.png

Nous pouvons utiliser l’outil Thicken pour directement épaissir le maillage avec l’épaisseur de son choix.


SpaceClaim-50-Thickening.png

Nous pouvons utiliser une vue en coupe pour être sûr que l’outil d’épaississement a bien fonctionné.

SpaceClaim-51-Thickening.png

 

Pour vérifier que l’épaississement n’a pas créé de problèmes dans le maillage, nous utilisons l’outil Check Mesh. Celui nous indique que le maillage est en fait en auto intersection.

SpaceClaim-52-Intersection_Tool.png 

 

Nous essayons de résoudre ce problème avec les outils d’intersection mais lorsque l’on vérifie de nouveau le maillage, nous nous apercevons que des erreurs sont encore présentes.

Voici un exemple de fichier 3D qui n’est pas parfaitement réparé par SpaceClaim.

SpaceClaim-53-Intersection_tool.png

En uploadant votre fichier sur Sculpteo.com, vous pouvez profiter des puissants outils de réparation de fichier en ligne pour réparer votre objet.

 

SpaceClaim-54-Repairing_Sculpteo.png

 

Une première réparation automatique laisse des trous dans le maillage.

SpaceClaim-55-Repairing_Sculpteo.png

Nous pouvons utiliser d’autres méthodes de réparation pour résoudre ce problème. Ici, la méthode Visible Reconstruction est très efficace et nous obtenons un objet imprimable.

SpaceClaim-56-Intersection_tool.png

Deuxième sous partie 2: Lapin de Stanford bien imprimé

Dans cette sous-partie, nous allons étudier un lapin de Stanford qui a été bien scanné

Comme d’habitude, nous vérifions le maillage. Il s’auto intersecte.

SpaceClaim-57-Intersection_tool.png 

 

Nous utilisons l’outil Intersections dans la section CleanUp pour identifier les zones en intersection.

SpaceClaim-58-Intersection_tool.png

 

Nous faisons un zoom.

SpaceClaim-59-Intersection_tool.jpg

 

Ensuite, nous cliquons sur la case de validation pour que SpaceClaim résolve les problèmes.

SpaceClaim-60-Intersection_tool.png

 

Cette fois, la vérification du maillage ne détecte plus d’erreurs.

Nous pouvons utiliser les outils de la section Adjust pour lisser, réduire ou régulariser le maillage.

Par exemple, ici, nous réduisons le nombre de triangles par 20% ce qui rendra le fichier plus léger donc plus rapide à uploader et facile à gérer pour l’imprimante 3D.

 

SpaceClaim-61-Intersection-tool.png

Une vue en coupe nous permet de voir que notre design est plein et que nous pouvons enlever sans soucis la matière à l’intérieur.

 

SpaceClaim-62-Online_hollowing.png

 

La façon la plus simple de faire ça est d’uploader le fichier sur Sculpteo.com et d’utiliser les outils d’évidement optimisées pour l’impression 3D. Le modèle est automatiquement évidé avec une épaisseur appropriée et vous pouvez ajouter des trous là où vous le désirez.

SpaceClaim-63-Online_hollowing.png

Votre fichier et désormais prêt à être imprimé et vous vous savez modéliser sur SpaceClaim pour l’impression 3D!