Corriger votre fichier 3D pour l'impression 3D avec Autodesk Inventor

En résumé

  • 1.1. Modélisation pour obtenir un mesh fermé, varié et correct.
  • 1.2. Évider votre modèle avec un motif
  • 1.3. Couleur et texture
  • 1.4. Mesurer votre modèle

Inventor vous permet d’importer des meshs au format .STL mais ne permet pas de le modifier comme un fichier de modélisation normale. C’est à dire que vous ne pouvez modifier la forme ou ajouter des éléments à un fichier .STL trouvé dans une librairie en ligne. Le format STL est en réalité un format de transfert entre imprimantes 3D et non un format de partage d’objet modélisé. (Sculpteo accepte la plupart des format 3D)

Si vous souhaitez quand même modifier un fichier .STL, vous pouvez convertir celui-ci au format .DXF qu’Inventor permet de lire et modifier.

Pour cela, utilisez un outil en ligne disponible grâce au travail des utilisateurs de CADForum. Utilisez le convertisseur de CADForum en sélectionnant votre fichier puis choisissez le format .DXF comme cible. Celui-ci sera automatiquement converti.

inventor

Avec votre fichier .DXF, vous pouvez maintenant l’importer dans Inventor et le modifier comme un fichier de modélisation 3D. Ouvrez un nouveau fichier et sélectionnez votre objet au format .DXF dans le menu File Type.

inventor

Cliquez sur Ouvrir pour faire apparaître la fenêtre d’importation DXF. Laissez les paramètres par défaut en ajoutant l’option 3D solid dans la dernière fenêtre.

inventor
inventorinventor

Appuyez sur End pour fermer l’assistant. Votre modèle s’affiche maintenant comme un objet modifiable dans l’interface. Attention, cela peut prendre du temps en fonction du nombre de polygones de votre modèle.

inventor

La dernière étape afin d’obtenir un solide fini d’après votre fichier .STL est de souder les surfaces créées d’après les faces du mesh. Choisissez Stitch inventor et sélectionnez votre modèle. Appuyez sur Apply dans la fenêtre de soudure (Stitch). Après quelques instant, votre objet va changer de couleur et devenir un solide modifiable comme un fichier natif.

inventor

Le défaut de cette méthode est qu’Inventor ne fait que seulement traduire les polygons en surfaces. Cela est très différent d’un fichier modélisé du départ dans le logiciel car la qualité de ce fichier dépend uniquement de la qualité du fichier d’origine. Un fichier High Poly en revanche prendra beaucoup de temps à se créer dans le logiciel. Il vous faut trouver le bon compromis. Généralement, il est recommandé de ne pas traduire des fichier de plus de 100 000 polygones.

Vous pouvez voir la différence de qualité entre un fichier créé dans Inventor (à gauche) et un fichier importé puis transformé (à droite).

inventor